Organisation du travail

Avocat Benoit à Tours : Notre méthodologie de travail

Ancien Maître de conférences de droit public à la Faculté de Droit de TOURS, Maître BENOIT met le savoir universitaire au service de sa clientèle. Le Cabinet BENOIT dispose d’un accès aux principales ressources numériques et bases de données jurisprudentielles, législatives et doctrinales en droit public. Le Cabinet BENOIT, avocat à TOURS (Indre et Loire 37), applique une méthode de travail comprenant trois étapes.

 

  1. Prise en charge du dossier

Dans le cadre d’un premier rendez-vous au Cabinet ou par téléphone, elle repose sur une première analyse destinée à :

  • identifier la problématique juridique
  • définir les objectifs
  • mettre en place une stratégie appropriée
  • déterminer les moyens nécessaires

 

Cette première analyse vise à informer le client sur :

  • une estimation des chances de succès
  • le délai d’intervention, en fonction de la nature et la complexité de l’affaire
  • l’évaluation des honoraires
  • les échéances juridictionnelles à venir

 

Un contrat de mission, indiquant notamment le mode de rémunération, est rédigé et systématiquement envoyé au client.

 

  1. Traitement du dossier

L’analyse approfondie du dossier est primordiale. Elle consiste à :

  • prendre connaissance des pièces
  • solliciter, éventuellement, des informations complémentaires auprès du client
  • se déplacer, le cas échéant, pour visiter le site ou collecter d’autres informations
  • effectuer systématiquement des vérifications juridiques, notamment jurisprudentielles et législatives
  • rédiger les mémoires et autres écritures
  • réaliser la tâche assignée par le client dans le délai imparti
  • soumettre le projet au client
  • corriger et adapter le dossier en fonction des réponses du client

 

  1. Suivi du dossier

  • En matière contentieuse, chaque projet établi est préalablement adressé au client pour approbation tant de son contenu que de la stratégie retenue.
  • A moins d’une situation d’extrême urgence ne permettant pas de respecter cette procédure, aucun document n’est adressé au juge sans avoir fait l’objet d’un échange approfondi avec le client.
  • Les écritures adverses sont adressées dès réception au client, accompagnées d’une première analyse objective sur leur valeur.
  • Les échéances contentieuses sont régulièrement portées à la connaissance du client afin de l’associer au temps du procès.
  • La notification des décisions de justice s’accompagne d’une lettre explicative claire et précise, se prononçant le cas échéant sur l’opportunité d’exercer des voies de recours à leur encontre.